Pauline Petit, une artiste photographe graphique et décalée

 

J'ai découvert le travail de Pauline sur Instragram il y a quelques mois et j'ai été fascinée par son univers graphique et fantastique ! Après avoir été photographe sociale pendant plusieurs années (mariage, grossesse, famille), Pauline nous raconte comment elle a pris le virage pour devenir artiste photographe et en vivre.

 Pauline Petite Artiste photographe

Quelle petite fille étais-tu ?

Je suis enfant unique et mes parents ont divorcé quand j'étais très jeune. Souvent toute seule, je me suis alors créé mon univers à travers le dessin, la peinture, la danse et la musique. J'ai toujours été créative et très attirée par tout ce qui touche à l'artistique ! 

Un mot sur ton parcours ?

Mon parcours est plutôt atypique. Après un bac scientifique dans un lycée agricole de mon secteur, j'ai rêvé d'intégrer une école d'architecte d'intérieur. J'ai malheureusement raté le concours. Cela a été une vraie déception pour moi. Et ma mère m'a alors convaincue que je devais suivre un cursus classique avec des études agricoles. Ce que j'ai fait pour la rassurer en me disant que l'artistique c'était pour les autres !

Pauline-petit-photographe

Quel a été le déclencheur qui t’as permis de te lancer dans l’art ?

Pendant mes études agricoles, je me suis passionnée pour les fleurs sauvages et c'est à ce moment là que j'ai commencé à faire des photos des chantiers nature et j'ai adoré ça. Je suis alors devenue la photographe "officielle" de ma promo ! 

Après mes études,  mon poste de chargée de communication dans un office de tourisme m'a permis d'allier mes passions pour les voyages / paysages et la photo.

Chargée de monter des expositions pour les artistes de la région, un jour je me suis dit "Et pourquoi pas moi ?". J'ai monté ma première exposition, des photos de paysage à l'époque et j'ai exposé mes photos dans plusieurs Offices de Tourisme de Normandie, ma région. C'est en 2007 que j'ai vendu ma première photo en tant qu'auteur (quelques photos  en 10x15cmau prix de 3 euros la photo) !

En 2012, mon dernier contrat de salarié se termine et je décide d'essayer de me lancer à temps plein dans la photo. Je commence par des photos de mariage pour pouvoir être rentable rapidement et pouvoir en vivre. Et ça décolle rapidement avec plus de 24 mariages réalisés pour une seule année !

Quels ont été les obstacles ?

En 2013, j'ai connu une année très difficile. Après avoir travaillé à un rythme effrené, j'ai fait un burn out et beaucoup de crises d'angoisse... cet état très inconfortable n'était plus du tout adapté à mon activite de photographe de mariage, j'ai donc réfléchi à comment orienter mon activité différemment. C'est comme ça que j'ai commencé à penser à la formation en photographie comme évolution possible. Pourtant, ce n'est que 4 ans plus tard en 2017 que j'ai crée le blog "Apprendre la Photo de portrait" qui me permettra de me faire connaître en tant que pédagogue et de réfléchir à un nouveau type de prestations : les formations en ligne à distance.  Après plusieurs mois de travail, je lance la formation Portrait Pro qui me permet de réaliser mon CA annuel en une semaine seulement !

 

portrait pauline petit photographe

Où puises-tu tes inspirations ? 

Tout m'inspire autour de moi. Il suffit de regarder les choses avec sa propre poésie pour développer son propre univers. Lancer de la formation en ligne m'a permis de dégager du temps pour créer des portraits personnels et m'autoriser à tester des choses très différentes de ce que je faisais habituellement. J'étais une photographe de couleurs et en 2019 j'ai commencé à réaliser des auto-portraits en N&B très graphiques avec des personnages imaginés dans ma tête ! Et fin 2020, j'ai commencé ma deuxième série intitulée "Collectionneuse d'hommes" et pour laquelle je me suis lancée le défi de réaliser 100 portraits en commençant avec celui de mon meilleur ami. 

Tes créations ont-elles déjà été exposées ? Si c’est le cas, peux-nous dire comment tu décroches tes expositions ?

J'ai réalisé ma première grosse exposition au VIF Vincennes Image Festival en 2019. Aujourd'hui, je suis régulièrement contactée pour exposer mes portrais N&B dans des galeries ou festivals. Ma prochaine expo sera au festival photo de Geix si cela est maintenu :)

 Pauline Petit collectionneuse d'hommes

Quelle actualité personnelle as-tu envie de nous partager ?

Comme mentionné précédemment, je suis en train de réaliser une nouvelle série de portraits qui s'intitule "Collectionneuse d'hommes". Cette idée m'est venue suite à un gros ras-le-bol d'être une femme photographe dans un milieu d'hommes.Je me suis alors dit qu'il serait intéressant de prendre le contre -pied d'un des stéréotypes du monde de la photo qui veut que des photographes hommes photographient des modèles femmes en devenant une femme qui photographie des hommes.

Par la suite et en résonnance avec le tire de la série, je me suis intéressée à l'acte de collectionner . Tous les photographes ne sont-ils pas des collectionneurs d'image finalement ? C'est ainsi que je me suis mise à post-traiter des profils à la façon des photographes de mode pour créer des hommes-objets dignes d'être collectionnés.

Et puis au delà de ce rapport homme/femme, cette série veut être un inventaire de toutes les représentations possibles de l'homme. Une série finalement qui dénonce les hommes tout en les mettant en valeur !

Quel est ton mantra 

Accepter de faire des choses imparfaites, plutôt que de ne pas les faire. Faire confiance à ses intuitions et à l'univers !

Pour suivre son travail :

Site Internet : https://pauline-petit.fr/

Instagram : https://www.instagram.com/paulinepetitphotographie/

 

1 commentaire

  • Je suis fasciné par le parcours de Pauline !… je me rends compte que rien n’est perdu dans une vie, tout est possible, selon les personnes que nous rencontrons, les conseils, le hasard et l’inconscient qui nous guide… pour finir, “qu’on me donne l’envie, l’envie d’avoir envie, et qu’on allume ma vie”….

    Thorel

Laisser un commentaire