Myriam Vinet, artiste peintre

 

Quand j'ai découvert le travail d'artiste peintre de Myriam, j'ai été happée par cette énergie presque solaire qui se dégageait de ses toiles. J'avais donc très envie d'en savoir plus sur elle et son parcours. Dans cette interview, elle nous raconte le chemin qui l'a mené jusqu'ici et partage avec nous les inspirations qui lui donnent l'envie de créer !

 

Quels étaient tes rêves de petites filles ?

Enfant, je pense que je m'imaginais un avenir créatif... J’étais beaucoup dans le rêve et l’imagination. Je pouvais passer des heures dans ma bulle, à jouer et à m’imaginer un tas d’histoires…J’adorais colorier, dessiner, découper, créer.... Mais ma toute première envie de petite fille était de devenir vétérinaire (et non pas maîtresse!). Puis vers l’adolescence à l’heure d’envisager un métier, j’ai pensé me diriger vers l’Architecture qui me plait beaucoup et était, pour moi, liée au dessin. Pour autant, ma passion pour la mode et le style en général me conduisait plutôt à réaliser des croquis de silhouettes, de looks…..c’est donc logiquement que j’ai décidé de devenir Créatrice de Mode. 

Myriam Vinet

Un mot sur ton parcours ?
J'ai suivi un parcours à la fois littéraire et artistique Après un Bac Lettres et Langues option Arts Plastiques, complété par des cours à l'École des Beaux-Arts d’Angers, j'ai étudié 3 ans en formation de Styliste à l'école ESMOD Paris. Puis ma vie professionnelle fut riche en tant que créatrice dans le milieu de la Mode Enfantine Haut de Gamme et Luxe. J’ai travaillé pour des grands noms de la mode au cœur des lignes enfants: NAFNAF, TIMBERLAND, DKNY, BURBERRY, et tout dernièrement en tant que Responsable de Collection pour KARL LAGERFELD Kids. Quelle chance d’avoir pu rencontrer et travailler avec et pour ce grand Monsieur! Et quelle chance d'avoir pu voyager partout dans le monde, faire des rencontres et des découvertes enrichissantes et épanouissantes!! Et maintenant je me tourne vers de nouveaux projets; je me suis installée en tant qu’artiste-peintre sous le pseudonyme de CLEOMY.... Je continue également de créer «de la mode» pour ma marque éponyme d’accessoires en cuir d’ananas. D’autre part je suis modèle occasionnel pour une marque de produits de coiffure végétales, et je passe sur quelques autres aventures créatives.... 
 
 Myriam Vinet

Quel a été le déclencheur qui t’as permis de te lancer dans l’art ?
J’ai eu la chance d’avoir des parents qui m’emmenait visiter des musées, voir des expos, assister à des vernissages, et nous faisaient voyager. Ils ont donc certainement suscité et éveillé mon attachement à l’Art. Je me souviens également, ado, de l'éblouissement provoqué par la découverte in situ et donc réelle des œuvres de Miró au Centre Pompidou et celles de Picasso à l’Hôtel Salé. J’ai ressenti un vrai émerveillement et une forte admiration pour le travail d’ artiste. 
Certes, mon métier de Fashion Designer m'apportait la richesse créatrice nécessaire à mon épanouissement. Mais les déplacements, les jet-lags, la charge de travail, le stress, la pression m’ont entrainés vers un épuisement professionnel. Après quelques temps difficiles, et grâce au soutien de ma famille et mes amis, j'ai donc décidé de réaliser mes souhaits;  j’ai alors créé ma marque d'accessoires éthiques et éco-responsables, et surtout je peins !!

Quels ont été les obstacles ?
Le premier obstacle a d’abord été le manque de temps. En effet, concilier ma vie professionnelle chronophage et la vie de famille (j’ai 2 enfants) me laissait peu de temps pour explorer cette part artistique qui bouillonnait en moi. Je savais que j’avais très envie de dessiner et ou peindre mais je ne trouvais pas l’espace temps suffisant ou voir je ne m’accordais pas le temps pour cela….Je pensais souvent à l’envie de créer quelque chose…écrire et illustrer un livre pour enfant (j’ai dernièrement retrouvé les croquis des petits personnages auxquels je pensais !!), ou créer ma propre marque de vêtements et accessoires…. Mais je repoussais toujours mes envies à plus tard...
Puis lorsque j’ai eu accès à ce temps dont j’avais besoin, c’est la peur qui m’a freinée dans mon désir de peindre…peur de ne plus y arriver, peur que ce soit moche, peur du jugement, peur de ma non-légitimité en tant qu'artiste….Et finalement, il y a environ 2 ans, le déclic s’est produit, j’ai osé me lancer, et depuis je peins au moins une toile par semaine! Et j’ai le plaisir et l’opportunité de pouvoir exposer bientôt !! 

Raconte nous comment tu as vendu ta 1ère toile et comment tu vends aujourd’hui ?
 
Quand j’ai réellement commencé à présenter mon travail, j’étais étonnée que mes amis me demandent si je souhaitais vendre. Je pense que je n’avais pas encore réalisé que mes toiles pouvaient susciter cet enthousiasme !! Et puis c’est par le biais des réseaux sociaux que ma première vente s’est produite. Une personne de mon réseau personnel et qui me suit m’a contactée car elle était intéressée. Elle est venue voir mes tableaux et en a choisi deux ! Depuis mes ventes suivantes ce sont faites par le bouche à oreille et également via Insta, FB, la galerie en ligne...J’espère pouvoir exposer régulièrement pour permettre une visibilité réelle...C’est un moment intense quand je vends une toile car cela me réjouit qu’elle puisse provoquer une ou des émotions chez quelqu’un d’autre (ce à quoi j’aspire !) et en même temps ce n’est pas simple de m’en séparer ! Mais quel plaisir de la découvrir dans l’univers de ceux qui «l’adopte». 

Où puises-tu tes inspirations ?
J’exprime mes observations de la nature et de ce qui m’entoure. Je suis également fascinée par les différents "spectacles" que nous offrent les ciels, en toute saison, de jour comme de nuit, au coucher du soleil, la lune, les étoiles, les nuages, etc....et je cherche donc à en exprimer ma visionJe prends des photos de beaucoup de choses; la macro d’une fleur, d’une plante, d’un coquillage, ou un trait que je remarque sur un arbre, un reflet sur l’eau, le ciel changeant…et je capte aussi en mémoire des moments, des images, des associations de couleurs observés.   

 
Peux tu nous raconter ton processus de création et les outils que tu utilises ?
J'aime autant la précision et/ou l'excellence du geste que la spontanéité du "laisser-aller »
J'adore travailler le Noir et Blanc graphiques auxquels je rajoute des pointes de couleurs…et tout particulièrement le Bleu ou le Jaune que j’affectionne!! 
Je recherche avant tout la réjouissance et la satisfaction qui me sont données par la création de mes tableaux, par l'expression libre de mon imagination.
J’utilise des brosses, des spalters, des éponges à maquillage, des brosses à dents, des couteaux, des pinceaux usagés, etc...J’aime tester différents outils et explorer des rendus variés…..
Je rêve, j'imagine, je travaille consciemment ou inconsciemment mes toiles à l'avance...je bouillonne de l'envie d'exprimer mes idées. Tourner autour de la toile, me l'approprier, la sentir naître sous mes outils petit à petit....la voir vibrer, se réaliser.....donner toute mon énergie, mon envie, ma passion.et transmettre mes émotions

Quel est ton mantra ?
Plus qu’un mantra, mon leitmotiv sont des mots clés qui me boostent ; Gratitude, Humilité, Positivité, Audace, Création, Amour….
Et récemment j’ai lu une citation d’une actrice américaine, Mary Lou Cook, qui me semble résumer mon désir de création:
«La créativité, c'est inventer, expérimenter, grandir, prendre des risques, briser les règles, faire des erreurs et s'amuser.»
Merci beaucoup à Myriam Vinet d'avoir partagé avec nous son parcours et son expérience d'artiste ! Pour la suivre sur les réseaux, c'est par ici : 

Insta : @cleomy.art
 

3 commentaires

  • Très beau portrait !Un parcours riche en expérience J’ai l’impression dans votre histoire de retrouver un peu la mienne

    OLYMPIO
  • Magnifique portrait ! Bravo à Myriam pour oser en toute humilité ! Oser créer qui tu es !

    GILBERT Florence
  • Bravo pour ce joli parcours et bonne continuation

    Delphine

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés