Comment réveiller et nourrir sa créativité avec la plateforme d’Arts Plastiques “PAON”

 

Je voulais vous partager  dans cet article la merveilleuse plateforme créative « PAON » dont je suis devenue fan depuis plusieurs mois.

Le postulat de cette plateforme est que l’Art est essentiel à notre vie, et que la pratique de celui-ci est accessible à tous / toutes ! Travailler son art, quel que soit le médium, la technique, le support employé permet de libérer sa créativité, de s’évader le temps d’une création et de nourrir son être. C’est encore plus vrai et vital en ses temps d’enfermement !

 

Séduite par ce concept en total écho avec Editions 555 Créatives, j’ai d’abord testé un premier Atelier du Paon avant de me lancer sur un abonnement m’ouvrant toutes les portes de la créativité.

 

Comment ça marche ?

D’abord conçu sous forme d’ateliers en live, Le PAON s’est décliné en plateforme numérique sous l’impulsion du premier confinement. Le succès est au rendez-vous et cela s’explique sans doute par la richesse des contenus.

Avec le PAON, on ose étudier et se lancer dans la pratique de toutes les formes d’Arts Plastiques, de manière très décomplexée

Des bases pour apprendre le dessin, à l’aquarelle en passant par le modelage ou des thématiques encore plus originales (comme le dessin au café), cette plateforme permet d’aller piocher dans de nombreuses pratiques. Avec plus d’une vingtaine intervenants, en live ou en replay, la simplicité de l’outil permet réellement de se laisser aller à son envie d’art, qu’elle soit immédiate ou programmée. 

Pour ma part, j’avoue que j’ai très vite été séduite par l’absence de contrainte : pas besoin de programmer d’une semaine sur l’autre son cours ; vous pouvez tout simplement vous initier à une nouvelle pratique dès lors que vous avez une heure trente de créneau devant vous.

Le PAON propose chaque semaine des Ateliers à déguster en live ou en replay. Vous pouvez choisir de suivre un atelier soit à l’unité ou de profiter d’une des différentes formules d’abonnement vous permettant alors d’accéder à tous les replays. 

En bonus, certains lives (ceux consacrés à l’étude sur modèle vivant est accessible uniquement en direct) sous le concept du Draw and Drink, qui est proposé un jeudi sur deux à 21h. De quoi égayer nos soirées de couvre-feu et de laisser parler son art sans se prendre la tête.

 

Extrait du Drink&Draw

 

J’ai testé pour vous

Le contenu proposé par Le PAON est riche, et la qualité et diversité des professeurs enrichissante. De mon côté, j’ai abordé le PAON avec un premier cours plutôt académique, « Corps à Corps…le corps qui dessine » proposé par Carole Chevallier . J'avoue que j'avais un peu peur avant de me lancer ; mon dernier cours « officiel » de dessin date d’il y a vingt ans et depuis je n’ai eu qu’une approche très personnelle et intuitive du dessin. Une heure et demie après, ce fut la satisfaction totale : le cours a tenu toutes ses promesses. D’abord parce que Carole Chevallier a repris quelques astuces de bases (comment correctement tenir son crayon !) mais aussi parce que le rythme donné, les exercices d’échauffement puis les exercices complets s’enchaînent en nous donnant l’impression qu’on a vraiment progressé en très peu de temps.

Depuis cette première approche, j’ai renouvelé l’expérience avec une mention spéciale pour le cours autour du café proposé par Anna Gorvits, illustratrice et autrice de Paris Coffee.

Pour ma part, j'avais déjà l’habitude de créer avec différentes matières (du vernis à ongle, par exemple). J’ai donc complètement adhéré au fait de créer des œuvres autour d’une seule et unique matière, le café, et de constater qu’on pouvait moduler la profondeur, la concentration en couleur, l’épaisseur des traits. J’ai tellement aimé ce cours que je l’ai refait une seconde fois avec mes enfants.

Cours dessin Le Paon

Extrait du cours d'Anna Gorvits

 

Le PAON, une plateforme qui s’adresse aussi bien aux artistes en herbe qu’aux artistes confirmés.

Vous l’avez compris, je suis certaine que Le PAON va continuer à faire des émules. Tout d’abord parce que l’approche se veut complètement décomplexée: pas besoin d’être un/e artiste confirmé/e pour se laisser tenter. Les cours se veulent ludiques ; reprenant les bases, tout en étant originale. 

Vous êtes déjà un maître dans votre art : Le PAON s’adresse aussi à vous. En explorant une diversité infinie d’arts plastiques, Le PAON nous permet d’ouvrir ses chakras, de s’initier à de nouvelles techniques et donc tout simplement de nourrir son art et sa créativité.


Qui se cache derrière Le Paon ?

 

Juliette Flippi et Margaux Cleach

Juliette Filippi & Margaux Cleach

On ne pouvait vous parler de cette magnifique plateforme (ré)créative sans vous en dire un peu plus sur les femmes qui se cachent derrière nos écrans ; en animatrices chevronnées de chaque cours. En bref, Le Paon est né d’une rencontre de Juliette Filippi et Margaux Cleach en 2011 sur les bancs d’une grande école. Parties du constat que certaines pratiques, tel que le yoga, avaient réussi à passer d’un cercle fermé d'aficionados au grand public, elles décident de créer une plateforme qui rendrait la pratique de l’art accessible à tous. Ainsi naît Le PAON, des rendez-vous d’arts plastiques trendy, surprenants et décomplexants !

On hâte de découvrir ce qu’elles nous réservent pour les mois à venir !

 

https://www.le-paon.com/

Cours à l’unité – 12€

Cours illimités & accès au replay : 19€ / mois (engagement d’un an) 29€ / mois (engagement de 6 mois) 39€ mois (sans engagement)

 

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés